La Vendée et le Tour, une longue histoire

  • TDF16_photo_13

    ©A.S.O./BEARDY MCBEARD

  • Thomas Voeckler

    ©A.S.O./B. BADE

7 & 8 juillet 2018

Grand Départ du Tour de France en Vendée

Logo grand Départ du Tour de France 2018

Terre historique de cyclisme, la Vendée a l'honneur d'accueillir un 6e Grand Départ du Tour de France.

Une longue histoire perpétuée au fil des ans

Les routes de la Vendée et des Pays de la Loire figuraient déjà sur le tracé du premier Tour de France en 1903, lors de la pénultième étape reliant Bordeaux à Nantes. C'est donc une longue histoire qui s'est perpétuée au fil des ans sur ces terres de cyclisme. Une relation forte entre la Vendée et le Tour existait ainsi déjà, dès la naissance de ce dernier. C'était bien avant les Grands Départs régulièrement donnés de Vendée depuis les années 90. Et rapidement, des rendez-vous quasi rituels se sont organisés entre les sprinters des années 20 du côté des Sables d'Olonne, où les Pélissier, Leducq et autres Frantz faisaient déjà de la Cité du Vendée Globe une terre d'exploits. Une exploration des routes des Pays de la Loire pendant près de 4 jours sera offerte aux coureurs, en repoussant les frontières en disputant un chrono à Cholet puis finir la séquence avec le départ de la Baule. Le même esprit de conquête et d'aventure dont se nourrissent les champions se retrouvent dans toute la région.

Dans notre département, 5 Grands Départs du Tour de France ont déjà été donnés ! L'accueillir à nouveau en 2018 pour la 6ème fois est une immense fierté.

  • 1976 : le départ est donné à Saint-Jean-de-Monts.
  • 1993 : déjà double vainqueur du Tour, Miguel Indurain bat ses adversaires dès le prologue au Puy du Fou. Il conservera son maillot jaune lors de la 2ème étape, de Luçon aux Sables d'Olonne, avant de le perdre et de le retrouver lors de la 9è étape.
  • 1999 : le prologue est une nouvelle fois disputé au Puy du Fou®. La 2ème étape relie Montaigu à Challans, puis les coureurs passent par le Gois avant de se rendre à Saint Nazaire. Petite anecdote : une chute importante reléguera quelques favoris à plusieurs minutes du podium.
     
  • 2005 : cette fois-ci, il n'y aura pas de prologue mais un "contre-la-montre" de 19 km entre Fromentine et Noirmoutier en l'île. Puis le belge Tom Boonen s'imposera au sprint sur la 2ème étape entre Challans et Les Essarts.
     
  • 2011 : après trois départs à l'étranger; le Grand Départ est donné du Passage du Gois (Ile de Noirmoutier), direction les Herbiers, suivi d'un contre-la-montre aux Essarts. Lors de cette 98ème édition, Thomas Voeckler, vendéen d'adoption, s'empare du maillot jaune sur la 9ème étape et le conservera pendant 10 jours ! Il décroche ainsi la 4ème place du classement général. L'année suivante, il remporte le classement du meilleur grimpeur du Tour de France.
     

Les dates à retenir du Tour 2018 en Vendée :

Retour à la liste