Samantha Davies, héroïne féminine du Vendée Globe 2008-2009

Samantha Davies, à bord de son voilier Roxy, a bouclé le Vendée Globe 2008-2009 à la quatrième place au général et première au classement féminin en 95 jours.

Dans Horizons Vendée 2011, elle nous dévoilait sa relation avec la Vendée, entre esprit d'aventure et petits bonheurs au quotidien.
 
Qu'évoque pour vous la Vendée en quelques mots ?
« La côte, le littoral, les ports, Saint Gilles Croix de Vie car c'est la « maison » de Beneteau et la Classe Figaro Beneteau, les Sables d'Olonne car c'est la «maison » du Vendee Globe et je suis maintenant citoyen d'honneur, le Port Bourgenais, l'Ile de Yeu...... Je suis fière d'être marraine du centre de formation de SNSM de Vendée, et aussi de « La Rose Noir », un ancien bateau restauré par les entreprises vendéennes. Et puis, je connais une championne vendéenne, ma copine Caroline Angibaud qui est 8 fois championne du monde de Wave-ski et elle a une école de surf et d'activités de glisse. Je vais bientôt aller faire une stage de surf là-bas ! »
 
Quelles sont les images que vous avez de la Vendée ?
« Les plages, les vagues, le surf, la brioche... »
 
Quel est votre meilleur souvenir de Vendée ?
« Bien sûr le départ et l'arrivée du Vendée Globe, sur mon bateau Roxy en 2008-2009. »
 
Quelle est votre spécialité vendéenne ou votre plat préféré ?
« La brioche ! Mais, j'aime aussi les anchois et les sardines grillées et je crois bien que c'est les pêcheurs vendéens qui nous ont pêché ça ! »
 
Un mot sur le prochain départ du Vendée Globe...
« J'ai hâte ! J'ai monté mon projet Sam Davies Objectif Vendée Globe 2012. Je suis à la recherche de partenaires, j'ai trouvé la moitié de mon budget, je cherche des sponsors qui veulent partager cette aventure magnifique avec moi ! »
 
Pour conclure, parlez-nous des Vendéens, de l'accueil en Vendée...
« Je ne vais jamais oublier mon arrivée en 2009, les sourires, les encouragements, les félicitations, la fête..... !! Mais aussi avant le départ, on a un soutien incroyable des Vendéens, c'est vraiment une région où les gens sont solidaires et gentils. »