Armel Le Cléac'h, skipper vainqueur du Vendée Globe 2016-2017

  • Armel-LeCleach-Banniere

    Armel Le Cléac'h - © Jean Marie Liot, DPPI, Vendée Globe 

Le 19 janvier 2017 à 16h37, Armel Le Cléac'h a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe 2016-2017 aux Sables d'Olonne à bord de Banque Populaire VIII, au terme d'un duel intense avec Alex Thomson sur Hugo Boss. 

Après deux éditions sur la seconde marche du podium, en 2008-2009 et 2012-2013, Armel boucle son troisième tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance en 74 jours 3 heures, 35 minutes et 46 secondes, dépassant ainsi François Gabart, vainqueur du Vendée Globe 2012-2013 en 78 jours sur Macif. De retour à terre, il a pris quelques instants pour nous dévoiler sa relation avec la Vendée.

Qu'évoque pour vous la Vendée, en quelques mots ?
"Bien évidemment le Vendée Globe ! Après 10 ans de participation, c'est une tranche de vie. La Vendée c'est aussi pour moi Les Sables d'Olonne, Saint Gilles Croix de Vie pour les courses en Figaro et l'Ile d'Yeu. Les Vendéens sont très proches des marins, c'est donc toujours un grand plaisir de revenir."

On dit souvent que les Vendéens sont réputés pour leur sens de l'accueil. Quelle était l'ambiance aux Sables d'Olonne le jour du départ du Vendée Globe et surtout à votre arrivée ?
"On est toujours bien accueilli en Vendée. Il y a énormément de monde au départ et à chaque arrivée, que ce soit pour le premier et jusqu'au dernier! Peu importe la météo, c'est un moment de partage, on ressent la passion pour cette aventure, cette grande course. J'aime ces trois semaines avant le départ, ces moments où l'on peut échanger avec le public."

Quel a été votre moment préféré durant ce Vendée Globe ? 
"Mon arrivée ! C'était une journée pleine d'émotion avec une belle météo. La remontée du chenal avec le feu d'artifice et la présence du public était un grand moment. Ça restera longtemps gravé dans ma mémoire."

Vous avez annoncé que c'était votre dernier Vendée Globe. Reviendrez-vous en Vendée, notamment pour passer des vacances en famille ? 
"Tout à fait. Je suis le premier à avoir participé à 3 Vendée Globe consécutifs. Je termine sur une victoire et me dirige maintenant vers d'autres projets sur trimaran avec mon partenaire Banque Populaire. Cela ne m'empêchera pas de revenir dans 4 ans pour voir le départ et encourager les futurs concurrents. Nous étions très contents de passer du temps en famille en Vendée avant et après la course. Il y a ici une météo incroyable, nous reviendrons passer des week-ends, pourquoi pas au Puy du Fou®. Nous avons besoin de ce lien avec la mer et la Vendée s'y prête très bien. Revenir en Vendée sera un grand plaisir."